Politique d'exécution des ordres

La Directive MIF demandait à ce qu’un prestataire de services d'investissement, lors de l'exécution d'un ordre pour le compte d'un client portant sur un instrument financier, prenne toutes les mesures raisonnables pour obtenir pour son client la meilleure exécution de son ordre, notamment par la mise en œuvre d'une « politique d'exécution des ordres ».

Dans la cadre de l’amélioration de la protection des investisseurs, MIFID II requiert que toutes les mesures suffisantes soient prises pour assurer à son client la meilleure exécution de son ordre.