L’Allemagne émet sa première obligation verte de 6,5 milliards d’euros

Le 2 septembre 2020, la République Fédérale d’Allemagne a émis sa première obligation verte, d'un montant de 6,5 milliards d'euros et d’une maturité de 10 ans.

Germany Green BondAvec un livre d'ordres de 33 milliards d'euros, cette émission inaugurale est un succès pour l’Allemagne, qui représente désormais environ 10 % du volume des obligations souveraines vertes en circulation.

Crédit Agricole CIB est intervenu comme teneur de livre associé dans cette transaction historique, et a également agi comme conseil exclusif de l’Allemagne pour la structuration de son Programme de Green Bonds, publié en août 2020. 

Cette transaction se distingue par son approche innovante, avec un dispositif d’obligations « jumelles », qui combine l’émission d’une obligation classique et d’une obligation verte de même maturité et de même coupon.

Ce système permet à l’Agence Fédérale de la Dette allemande d’une part de répondre à l’attente des investisseurs d’investir dans des souches obligataires vertes bénéficiant d’une liquidité optimale dans le marché secondaire, et d’autre part, de créer une courbe de référence de taux verts, en émettant rapidement à plusieurs points de maturité. A travers cette stratégie, l’Allemagne ambitionne d’élargir la base d’investisseurs sur le marché des obligations vertes.

Les montants levés à travers les obligations vertes allemandes seront destinés à financer la stratégie climat et environnementale ambitieuse de l’Allemagne, qui inclut un objectif de neutralité carbone en 2050.

La participation de Crédit Agricole CIB, seule banque au plus haut niveau de cette transaction historique par son impact et sa visibilité sur le marché des obligations vertes, illustre de façon spectaculaire le leadership du Groupe en matière de financement durable.

claquin

 

« La combinaison d’un programme de Green Bonds rigoureux et d’un dispositif innovant d’obligations « jumelles » a permis à l’Allemagne d’ouvrir un nouvel univers, où les émetteurs souverains et les grands émetteurs seront rapidement capables de construire leur courbe de taux verts. L’Allemagne répond à la demande de flexibilité et de liquidité des investisseurs sur le marché des obligations vertes. C’est un moment historique pour notre marché .»

Tanguy Claquin, Responsable mondial de l'équipe Sustainable Banking