Paroles de collaborateurs – Thomas Pellan, Trader

Trader au sein du pôle Global Markets Division, Thomas Pellan vous fait découvrir les coulisses de sa profession.

trader

« Je m’appelle Thomas Pellan et je travaille en tant que trader au sein du pôle Global Markets Division chez Crédit Agricole CIB. C’est dans ce département que sont gérées les opérations nécessitant une intervention sur les marchés financiers. Elles peuvent concerner les besoins structurels de fonctionnement de la Banque mais également  ceux de nos clients. 

Dans la salle des marchés, je travaille sur un desk de trading en interaction permanente avec les autres acteurs qui sont : les vendeurs (sales), les structureurs mais également les fonctions dites supports (risques de marché, middle office…). »

Pouvez-vous nous expliquer votre métier plus en détails ?

Thomas Pellan : Dans la salle des marchés, il existe différents pôles d’activités : Actions (Equity), Devises (Forex) et Taux (Fixed Income)…. Je travaille au sein du pôle Fixed Income en tant que trader spécialisé en valeur du trésor. Concrètement, mon métier consiste à fournir de la liquidité sur les différents titres émis par les Etats de l’Union Européenne et de participer au placement de la dette de ces états sur les marchés financiers. Je dois également répondre aux besoins d’investissements de nos différents clients (assureurs, fonds de pension et d’investissement…).

Quels sont les grands temps forts de votre métier sur l’année ?

T.P. : Mon activité est rythmée par l’actualité économique et politique. Il n’y a pas vraiment de saisonnalité mais des périodes plus actives que d’autres. Ce métier a la particularité d’être en constante évolution : toutes les journées sont différentes les unes des autres, dépendantes des conjonctures actuelles ou à venir.

Pouvez-vous nous décrire une journée type ?

T.P. : La journée commence à 8h à l’ouverture des marchés. Tout au long de la journée,  nous répondons aux demandes de quotation des clients tout en suivant  l’actualité en continu, celle-ci pouvant avoir un impact sur les marchés financiers. La journée se termine à la clôture des marchés européens aux alentours de 19h.

Quel parcours faut-il avoir pour accéder à votre poste et quelles sont les possibilités d’évolution ?

T.P. : Pour ma part, j’ai suivi une formation d’ingénieur avec une spécialisation en mathématique financière et informatique à l’ESILV. Je conseille d’effectuer des stages le plus tôt possible pour découvrir concrètement ces métiers. J’ai rejoint Crédit Agricole CIB pour un stage de fin d’études en tant qu’assistant trader inflation, puis j’ai eu l’opportunité de partir à New York pour un V.I.E. (Volontariat International en Entreprise) en tant qu’analyste trader inflation et taux d’intérêt dérivés. Ces expériences m’ont permis d’acquérir progressivement des connaissances et d’être opérationnel rapidement.

Quels messages, souhaiteriez-vous transmettre aux personnes qui se projettent sur un poste similaire au votre ?

T.P. : Pour faire ce métier, je recommande vivement d’être passionné et curieux. Au début, certains concepts peuvent parfois sembler abstraits mais, une fois assimilés, on comprend concrètement l’utilité de chaque produit et le rôle que joue notre métier dans le système financier et économique.

 

Retrouvez tous les témoignages de collaborateurs sur notre page Actualités.