L’émission d’obligations en euros du ministère des Finances chinois établit un nouveau record en 2021 en Asie-Pacifique

Après une obligation souveraine en USD, le ministère des Finances chinois a émis une obligation en euros pour laquelle Crédit Agricole CIB a agi en tant que chef de file et teneur de livres associés.

Photo of China and European Union paper currencies

Le ministère des Finances (MOF) de la République populaire de Chine a émis avec succès une obligation senior non garantie à plusieurs tranches d’un montant de 4 milliards d’euros, composée d’une obligation à 3 ans d’un montant de 1,5 milliard d’euros, d’une obligation à 7 ans d’un montant de 1,5 milliard d’euros et d’une obligation à 12 ans d’un montant d’1 milliard d’euros. Cette opération marque la plus importante émission en euros depuis le début de l’année 2021 en Asie-Pacifique et offre aux investisseurs internationaux des principales régions économiques des opportunités d’investissement dans des crédits souverains chinois de haute qualité libellés en euros.

C’est la 7ème fois que Crédit Agricole CIB participe à une émission d’obligations offshore pour le MOF depuis 2018, en intervenant en tant que co-chef de file et teneur de livres associé sur cette opération souveraine, et la 3ème fois qu’il est mandaté par le MOF pour son émission d’obligations offshore en euros.

Le MOF s’est de nouveau tourné vers le marché international des capitaux d’emprunt après l’émission obligataire réussie de 4 milliards de dollars US le mois dernier. Ces émissions obligataires en dollars US et en euros sur deux mois consécutifs reflètent l’engagement de la Chine à étendre et à promouvoir une ouverture de haut niveau. Comme prévu, l’émission, qui a bénéficié d’une forte demande de la part des investisseurs internationaux, a été sursouscrite 4,3 fois. Le spread de maturité de cette émission a permis au MOF de puiser efficacement dans différentes poches de la demande, notamment les SSA, les banques, les sociétés de gestion d’actifs et les investisseurs d’assurance. L’opération a obtenu des prix préférentiels pour l’ensemble des maturités. La tranche de 3 ans a obtenu un rendement négatif, tandis que les maturités à 3 ans/7 ans/12 ans ont complété la courbe actuelle des obligations à 5 ans/10 ans/15 ans émises l’an dernier, établissant ainsi une référence de collecte de fonds liquide et complète pour les émetteurs chinois sur les marchés internationaux des capitaux d’emprunt.

Photo of Christophe Cretot« Le MOF chinois a rafraîchi sa courbe de crédit en euros et ajouté de nouvelles échéances avec cette émission réussie. Les prix des trois tranches ont été fixés avec une prime de nouvelle émission négative, qui reflète la forte demande et la vigueur du marché obligataire en euros. L’opération a bénéficié d’un accueil très favorable de la part du marché dès le début de l’exécution, les investisseurs manifestant leur intérêt avant même que le processus de constitution du livre d’ordres n’ait commencé.
Bien que l’émission ait majoritairement été allouée à des investisseurs bancaires, nous avons observé dans l’ensemble une participation active en Europe et au Moyen-Orient, notamment sur les tranches à 7 et 12 ans. En maintenant sa présence sur le marché obligataire européen, le MOF chinois approfondit et élargit sa connexion avec la base d’investisseurs européens, puisque nous constatons de nouveaux noms dans les carnets de commandes à travers les tranches. Cette opération devrait, à l’avenir, permettre à d’autres émetteurs chinois de bénéficier d’une plus grande poche de demande européenne, étant donné le potentiel inexploité important que recèle le marché des capitaux européen. »

Christophe Crétot, Responsable Debt Origination and Advisory pour l’Asie-Pacifique