L’Italie émet sa première obligation verte de 8,5 milliards d’euros

Le 3 mars 2021, la République italienne a placé sa première obligation verte. Il s’agit de la plus importante obligation verte souveraine jamais émise dans la zone euro.

ItalyL’Italie a placé avec succès sa première obligation verte sous forme de BTP pour un montant de 8,5 milliards d’euros. Ce nouvel emprunt d’État italien visant à soutenir les dépenses publiques qui génèrent des impacts environnementaux positifs.

La transaction a recueilli plus de 80 milliards d’euros d’ordres provenant d’une base d’investisseurs diversifiée et de grande qualité, établissant un nouveau record en se classant comme le plus important placement inaugural d’emprunt vert jamais réalisé par un émetteur souverain.

Crédit Agricole CIB est intervenu en tant que co-arrangeur de structuration et teneur de livres dans le cadre de cette émission exceptionnelle, qui place l’Italie à la pointe du marché des obligations vertes souveraines.

Crédit Agricole CIB a également agi en qualité de conseiller en structuration pour le Cadre du ministère italien de l’Économie et des Finances relatif à l’émission d’obligations vertes souveraines (BTP verts), publié en février 2021.

Cette opération marque une étape cruciale dans la stratégie durable de la Banque, car elle renforce la position de leader de Crédit Agricole CIB en tant que structureur d’obligations vertes souveraines tant en Europe (ayant déjà conseillé l’Allemagne, la France, la Belgique, les Pays-Bas et la Hongrie) que dans le reste du monde (Hong Kong, Corée, Égypte, Chili).

Elle témoigne également de l’importance de l’Italie dans la stratégie du Groupe Crédit Agricole et des relations institutionnelles très étroites entre Crédit Agricole et l’Italie.
 

Pierre Blandin"Nous sommes extrêmement fiers d’avoir été sélectionnés par la République italienne pour la conseiller dans l’établissement de son Cadre des obligations vertes et pour structurer son premier emprunt vert. Ce choix marque incontestablement la reconnaissance de notre expertise du marché des obligations durables et des relations étroites que nous entretenons avec le ministère de l’Économie. Cette transaction placera l’Italie à la pointe du développement du marché des obligations durables souveraines, tout en mettant en relief son rôle de premier plan dans la lutte contre le changement climatique et la protection de l’environnement."

Pierre Blandin, Responsable de DCM Sovereigns Supranationals Agencies