EDF et Crédit Agricole CIB signent un financement dédié à la maintenance du parc nucléaire français

EDF et Crédit Agricole CIB annoncent la signature d’un prêt bilatéral vert d’un milliard d’euros dédié au financement de la maintenance du parc nucléaire existant en France.

réacteur

Avec cette opération, EDF et Crédit Agricole CIB signent la première transaction dont les fonds seront entièrement dédiés aux investissements réalisés pour l’activité nucléaire. Il s’agit d’une première mondiale dans le domaine de la transition énergétique. Le prêt s’inscrit dans le programme industriel majeur du Grand Carénage qui vise à améliorer la sûreté et à poursuivre le fonctionnement des réacteurs du parc nucléaire au-delà de 40 ans. 

Le parc nucléaire français produit une électricité très faiblement carbonée, à savoir 4g équivalent CO2 par kWh sur le cycle de vie selon une étude1 publiée par EDF en 2022 et revue par des experts indépendants.
Le Groupe EDF est le premier producteur d’électricité sans émissions directes de CO2 au monde (source ENERDATA2). De plus, le Groupe a pris dès 2018 l’engagement de contribuer à l’atteinte de la neutralité carbone d’ici 2050 et s’est fixé des objectifs de réduction de gaz à effet de serre à l’horizon 2030 avec des points de passage à 2023, couvrant à la fois ses émissions directes (scope 1) et ses émissions indirectes (scope 2 et 3). Ces objectifs ont été validés dans une trajectoire « Well Below 2°C » par l’initiative Science Based Targets.

Cette transaction est conforme au Green Financing Framework d’EDF de juillet 2022, qui a fait l’objet d’une seconde opinion indépendante de la part de CICERO Shades of Green et elle est en ligne avec les meilleures pratiques du marché des Green Loans (Green Loan Principles de la Loan Syndications and Trading Association). 

Outre les bénéfices importants pour la lutte contre le changement climatique, cet accord souligne l’intérêt du groupe Crédit Agricole pour les projets d’EDF aux fortes retombées économiques dans les territoires français. 

« Cette nouvelle transaction est la preuve qu’EDF continue d’innover avec ses outils de finance verte et réaffirme le rôle majeur de l’énergie nucléaire dans la lutte contre le réchauffement climatique. »
Xavier Girre, Directeur Exécutif Groupe en charge de la Direction financière d’EDF

« Nous sommes fiers d’accompagner EDF dans cette transaction majeure qui contribue significativement à la sécurité énergétique du pays et qui confirme nos objectifs communs de décarbonation et d’alignement à la trajectoire Net Zero de l’Accord de Paris. »
Xavier Musca, Directeur Général de Crédit Agricole CIB

 

1Etude disponible ici
2Source : ENERDATA, 2021