L’AIIB lance son Cadre des obligations de développement durable avec Crédit Agricole CIB comme conseiller en structuration

L'Asian Infrastructure Investment Bank (AIIB) a récemment lancé son Cadre des obligations de développement durable, avec Crédit Agricole CIB comme conseiller en structuration exclusif.

Photo of wind turbines and solar panels

En tant que conseiller en structuration en matière de développement durable, Crédit Agricole CIB a fourni un appui objectif et exhaustif à l’Asian Infrastructure Investment Bank (AIIB) pour la conception de son Cadre des obligations de développement durable visant à aider les investisseurs à mieux évaluer la manière dont la banque honore ses engagements de durabilité en qualité d’émetteur durable.

L’AIIB réaffirme son engagement en faveur du développement durable

Le Cadre des obligations de développement durable de l’AIIB expose les priorités d’investissement des financements de l’AIIB en faveur de sa mission « Infrastructure for Tomorrow » et les considérations ESG et garantit une sélection ciblée des projets, telle qu’établie dans son Cadre environnemental et social. Ce Cadre présente également les ambitions et le mécanisme par lequel la banque aide ses membres à tenir leurs engagements en vertu de l’Accord de Paris et des Objectifs de développement durable des Nations unies. Un rapport annuel sur les impacts environnementaux et sociaux positifs globaux à l’échelle des projets et du portefeuille sera mis à disposition sur le site web officiel de l’AIIB.

Toutes les obligations de l’AIIB sont étiquetées « obligations de développement durable », offrant aux investisseurs l’occasion d’améliorer par leurs placements la situation économique et sociale. Ce cadre s’applique à la totalité de la dette émise par l’AIIB sur tous les marchés et dans toutes les devises. Avec un programme d’emprunt de 10 milliards de dollars pour 2021, l’AIIB continuera d’étendre sa présence sur les marchés de capitaux en tant qu’emprunteur fréquent.
 

Myriam Zapata« De la même manière que le Cadre environnemental et social constitue la pierre angulaire de la mission de l’AIIB, son Cadre des obligations de développement durable est l’assurance pour les investisseurs que les fonds levés visent à obtenir des résultats en matière de développement durable sur les plans environnemental et social. Crédit Agricole CIB est fier, honoré et privilégié d’avoir participé à l’inauguration d’un nouveau jalon important pour l’AIIB. »

Myriam Zapata, Managing Director, Debt Capital Markets

 

 

Crédit Agricole CIB démontre une fois encore son expertise en matière d’ESG

Carmen Tsang« Les banques ont un rôle indispensable dans le développement durable à l’échelle mondiale, notamment en Asie où il faut des milliers de milliards d’investissements chaque année pour soutenir un développement durable des infrastructures. En tant qu’émetteur, l’AIIB a fixé des objectifs ambitieux et quantitatifs en vue de faciliter la croissance durable de ses États membres, établissant les références idoines pour élaborer un tel Cadre des obligations de développement durable.

Fort de ses années d’expérience en finance durable en tant que figure majeure de la gouvernance de marché, ayant notamment été le seul corédacteur européen des Principes applicables aux obligations vertes (Green Bond Principles), Crédit Agricole CIB était bien placé pour conseiller l’AIIB pour la conception et la structuration de ce cadre en s’inspirant des meilleures pratiques du marché à l’échelle mondiale et des attentes de la base des investisseurs socialement responsables. Nous sommes honorés d’être intervenus en qualité de conseiller en structuration unique pour cette étape importante, et avons hâte de collaborer à nouveau avec l’AIIB, dans le cadre des efforts visant à rendre la finance durable plus accessible. »
 

Carmen Tsang, Vice President, Sustainable Banking, Asie-Pacifique